Le 25 nov. 20h

Elle passe d’abord inaperçue … Juste un petit sentiment de malaise. Puis, tout s’accélère et la violence conjugale dévoile toutes les facettes de sa monstruosité.
Cette violence a longtemps été un drame auquel la société restait indifférente sous prétexte qu’il appartenait au domaine de la sphère privée. Le CVFE a contribué de manière significative à lever le tabou qui pesait sur la violence entre partenaires.
Introduite en 1988 par la psychologue américaine Leonor Walker et reprise par la chercheuse québécoise Ginette Larouche, la notion de cycle de la violence dans les couples permet d’en comprendre sa dimension temporelle et son fonctionnement. La violence y est décomposée en quatre phases bien distinctes : la tension, la crise, la justification et la rémission ou lune de miel.
M. Simoens expliquera en quoi il est fondamental d’aider les victimes à se "re-narcissiser" (retrouver l’estime de soi, la confiance en ses compétences cognitives et professionnelles, ses capacités d'analyse), à se recréer un univers sécurisé, à faire des projets, à restaurer des liens affectifs et sociaux et à développer des activités personnelles.
Cette conférence est ouverte à toutes et tous, qui de près ou de loin, désirent comprendre la nature de la violence conjugale, sa définition officielle, son fonctionnement cyclique, ses impacts sur les enfants.

En partenariat avec le Plan de Cohésion sociale, Vie Féminine Centre Ardenne et le CPAS de Bertrix avec le soutien financier de la Région Wallonne.

Informations pratiques

Entrée gratuite. Conférencier : M. Simoens du CVFE-Collectif contre les violences familiales et l’exclusion.