Le 22 nov. le ven 20h

Si l'histoire de la bataille des frontières du 22 août 1914 a largement été expliquée et commentée par nombre d'historiens, les lendemains de cet événement n'ont souvent été que partiellement évoqués.
Quand la rage meurtrière s'est enfin arrêtée,il ne restait plus que des blessés et des morts.
Un travail de plusieurs années a été nécessaire à Jean-François Mouchet,membre du Cercle d’histoire de Tintigny,pour récolter un maximum d'informations.Son exposé propose de parcourir les grandes lignes et les faces oubliées de la période qui a suivi ces terribles combats.Seront abordés notamment le traitement des morts par les civils et les armées, la création des cimetières et leur disparition,les soldats inconnus,les familles françaises...

Informations pratiques

Entrée:4 euros.