Du 12 juin au 29 août

Au cœur de l’espace, du lieu, du temps, de la réflexion, de la création picturale et plastique, la 52 Hertz, baleine solitaire, singulière, où ne reste que la carcasse vide comme témoin de son corps.


De Dolceacqua à Montauban, un déplacement (le sacre du déplacement), un itinéraire parfait pour cette route volontairement sinueuse, entre mythes, disparitions et reconstructions.

À Montauban, nouveau méridien, nouveau port d’attache, un corps de baleine, une absence de corps, avec lesquels Didier Mahieu et l’équipage des six jeunes architectes et designer (Bento et Futur Primitif) vont eux-mêmes faire corps, dans une osmose spirituelle et/ou physique.
Métaphore artistique d’une Odyssée où les choses échouées donnent sens à l’histoire passée et future. Dans un monde où le dialogue avec l’extérieur se voit refusé, où le corps tend à disparaitre, les artistes pénètrent le Leviathan, l’habitent, redonnent sens à son absence et à son déplacement.

Dans l’Espace René Greisch, les dessins, peintures et installations de Didier Mahieu, invitent à une déambulation métaphorique où histoires et mythes s’entrelacent dans une fiction documentaire et narrative. La fille du pêcheur, « Haenoy », mesure les êtres et les paysages, témoigne, comme l’avait créée Andrew Wayeth dans « la suite Helga ». Une Odyssée où Pénélope endosse le rôle d’Ulysse. Un parcours poétique et philosophique, une voie du sacré.

En face, dans la ruine des anciennes forges, navire critique et rebelle, émerge une machinerie. Dans cette construction, les matériaux engagés par les artistes de Bento et Futur Primitif sont eux-mêmes composés d’organismes vivants, liés au feu et au souffle, pour rendre vie, autre vie, au corps, à la peau, à la chair de l’animal disparu. Leurs procédés de fabrication, in situ, leurs productions et leurs créations, nous convient à la table du vivant. Le banquet de la baleine se dresse dans le bureau des forges où, sous la charpente, coque de bateau inversée, seront présentes les traces, empreintes, estampages, croquis, témoignages de ce laboratoire de recherche du vivant, tourné vers le futur.

Informations pratiques

Entrée libre. Fermé le lundi. Une exposition de Didier Mahieu, Bento & Futur Primitif. Exposition accessible du mardi au dimanche de 14h à 18h.