Le 07 nov. 20h

Après vous avoir fait apprécier le texte « La Tache » de Jean-Pierre Echterbille, il y a trois saisons, Jacques Herbet s’est intéressé à une nouvelle lecture théâtrale : « La lettre au père » de Franz Kafka. L’adaptation de Luc Templier, plasticien, calligraphe, auteur et comédien franco-belge amoureux de littérature, vous invite à plonger dans cette œuvre très singulière, écrite en novembre 1919 et devenue depuis, un classique parmi les classiques !

Chose singulière, Luc Templier a eu une sorte de pressentiment. Il devait s’accaparer du texte, le transmettre. Avec justesse, il s’est approprié les mots de ce fils à son père, nous délivrant ainsi les clefs essentielles à la compréhension de l’œuvre kafkaïenne.



Une œuvre où se reflètent les sentiments de la société du début du 20ème siècle avec des personnages qui évoluent dans un monde où les rapports et les relations qui les régissent leur sont incompréhensibles et où ils sont livrés, impuissants, à des forces inconnues. La vie y est un mystère irrésolu, un labyrinthe dont on ne connaît ni les tenants ni les aboutissants.

Initialement destinée uniquement à son père et jamais transmise à son destinataire, cette lettre confession est un procès univoque qui vous prend en tenaille ! De cette tension, naît une véritable dramaturgie qui transforme cette simple lettre en un grand moment théâtral, une réflexion à la fois critique et éclairante sur la famille, la société et la lutte que l’individu mène contre lui-même s’il veut y trouver sa place.

Informations pratiques

Entrée Adulte: 10€ - Moins de 26 ans: 8€ - Moins de 12 ans: 4€.