Le 22 oct.

Elle occupe très rarement le haut de l'affiche en instrument solo, elle n'attire que très peu les jeunes musiciens et elle n'a guère inspiré les peintres. Est-ce parce qu'elle n'est pas intéressante, encombrante et reléguée au dernier rang des cordes de l'orchestre ? Le monologue tragique et drôle que lui a consacré l'écrivain Patrick Süskind a déjà permis de parler d'elle et de celui qui a la délicate mission de la manipuler différemment. Et ces idées reçues seront battues en brèche au cours d'une soirée qui lui sera intégralement consacrée et à l'issue de laquelle, grâce à sa présence vivante, nous espérons que vous changerez d'avis à son égard. Vous continuerez sans doute à la trouver grosse mais vous découvrirez son histoire, sa puissance, sa présence indispensable, ses possibilités expressives...
Par Emmanuel Grégoire (historien de l'Art) et Emile Van der Stichelen (contrebassiste)

Informations pratiques

Lieu : chapelle de Halconreux / Prix : 7€