Le 02 oct. 15h

Lire l’histoire de la peinture en tentant d’y découvrir des traces des maladies portées par les personnages qu’ont représentés les peintres tel est le sujet de la conférence présentée par Jean Andries.


A la Renaissance par exemple, la peinture nous montre différentes variétés du nanisme, des troubles nerveux (épilepsie), des déformations squelettiques ou des affections vasculaires (varices). Il n est pas jusqu’à la célèbre Joconde qui ne montre des traces d’u ne probable hypercholestérolémie.
Avec les temps modernes et les temps contemporains, le traité pictural de médecine se poursuit.
Une conférence qui nous fera voir la peinture sous un autre angle.

Informations pratiques

Conférence organisée par l'UTA. Une conférence de Jean Andries. Abonnement individuel au cycle annuel de conférences: 30€ - Couple: 50€ - Non-Abonné: 5€ par séance.