Le 06 mars 15h

Plus de 30 degrés en Norvège, 42,4° en Arménie, 48,2° en Californie, une cinquantaine en Algérie et 34,6 degrés à Uccle en Belgique : l'été 2018 a été marqué par de nombreux pics de chaleur à travers le monde. Des records de températures sont attendus partout en Europe. Et l’année 2019 enchaîne les records avec 3 pics de chaleur durant l’été. Cette "situation météorologique exceptionnelle" et "extrême" est-elle due au réchauffement climatique ? La question enflamme les débats. Hugues Goosse, professeur de climatologie à L’Université catholique de Louvain (UCL) et originaire de Bras va tenter de répondre à cette question. Il nous fera part de son expérience lors de la campagne de mesure en Antarctique à laquelle il a participé.
Et on ne peut pas dire qu’il est optimiste même s’il estime qu’il faut agir.

Informations pratiques

Entrée: 5€ pour les non-membres. Une conférence de Hugues GOOSSE. Conférence organisée par l'UTA (université tous âges) de Saint-Hubert.