Bistrot de Terroir

Le papa forgeron y frappait l'enclume. Le forgeron de Sainte-Cécile s'appelait Paulin Bouvy. On lui doit un héritage fameux, ses oeuvres ayant été installées un peu partout dans la région. A la sortie du village vers Bouillon, une sculpture monumentale en fer forgé représente une lyre stylisée, symbole de sainte Cécile, patronne des musiciens. Là où était une forge et atelier, aujourd'hui fonctionne un restaurant avec deux salles de banquet, de dix à trente personnes. L'établissement est géré par un des enfants de l'ancien forgeron, Lionel Bouvy, et son épouse Lydia Drumel, une Sedanaise formée à  l'Ecole hôtelière de Bouillon. Son mari a été formé à Libramont et est passé par le Prieuré de Conques, le Prince de Liège à Gembloux et les Roches fleuries à  Frahan. C' est lui qui assure le service en salle, son épouse s'occupant des fourneaux. Leur maison située au pied de l'église de Sainte-Cécile a été reprise en 1994 avant de devenir taverne, galerie d'art et enfin restaurant dont l'ouverture remonte à 1996. Un beau feu ouvert, des vitraux étonnants de luminosité, une terrasse ouverte sur la rue au beau temps. Le cadre est plaisant, la cuisine servie à la française.

(source texte: JP Monhonval)

Capacités

Capacité restaurant : 85

Equipements

Patron en cuisine

Cuisine

Cuisine française