à partir de
5.00

Wallonie Destination QualitéClassementCadeaux de vacances

Dressé sur un éperon rocheux, le château de La Roche domine la ville et surveille une boucle de la rivière où transitaient de nombreuses marchandises. Résidence du premier comte de La Roche, Henri Ier, fils cadet de la maison de Namur, il prend la forme d'un quadrilatère, cantonné de tours, au XIIIe siècle. Son architecture actuelle doit beaucoup à l'époque de Louis XIV, moment de son occupation par les troupes françaises qui le renforcent pour résister à la puissance de l'artillerie.
Les travaux de consolidation : doublement des murs, terrasse d'artillerie, construction d'une citerne, de casemates et d'une poudrière sont menés par Candau, disciple du célèbre ingénieur Vauban (1633-1707). Des vestiges plus anciens, comme l'ancienne chapelle castrale avec deux niches murales dont une à arcature trilobée, ont été mis au jour par des fouilles archéologiques récentes. Sous l'occupation autrichienne et jusqu'à son acquisition par l'Etat belge, le château devient une carrière à ciel ouvert pour les habitants de la ville.

A la fin du XIXème siècle, les Rochois cultivent des légumes dans la cour du château. En 1995, une vaste campagne de fouilles est programmée par le service des fouilles de la Région Wallonne. Des éléments de la vie quotidienne sont mis au jour lors de cette campagne et plus particulièrement des vestiges osseux qui permettent de recomposer les repas des occupants du château.

Propriété des comtes de Luxembourg, le château-fort passe ensuite aux mains des ducs de Bourgogne, puis de l'Empereur Maximilien d'Autriche, de Charles Quint et de son fils Philippe II. Les troupes françaises de Louis XIV occupent La Roche de 1681 à 1688. D'importants travaux de transformation sont effectués jusqu'en 1697 sous la conduite de Candeau, disciple du célèbre architecte militaire Vauban. On creuse des souterrains, on recouvre de terre une partie de la forteresse pour supporter les attaques d'artillerie. On construit des logements pour la garnison. Puis La Roche revient à l'Empire d'Autriche.En 1721, le château est gravement endommagé par un incendie, à la suite de quoi Joseph II d'Autriche le fait démanteler. Il sert alors de carrière aux habitants qui y trouvent de beaux et solides matériaux de construction.L'État belge le rachète en 1852 pour assurer sa sauvegarde. Il subit enfin les bombardements américains, lors de la bataille des Ardennes (hiver 44-45). Aujourd'hui, le château se visite et de nombreux évènements s'y déroulent tout au long de l'année. Il offre à ses visiteurs une vue exceptionnelle sur la vallée de l'Ourthe. En juillet et août, par beau temps, le fantôme de Berthe de La Roche apparaît, la nuit tombée.

Lire plus...

Accueil fr nl en

Restrictions

Pique-nique accepté (moyennant consommation)
Barbecue interdit
Animaux admis
Accessible aux poussettes

Activité individuelle

Découverte du château féodal

Services

Panneaux didactiques EN

Horaires

Ouvert du 07 nov. au 29 mars 2019 du lun au ven de 13h à 16h et le weekend de 11h à 16h30, du 01 avr. au 30 juin tous les jours de 11h à 17h, du 01 juil. au 31 août tous les jours de 10h à 18h, du 01 sept. au 31 oct. tous les jours de 11h à 17h, et du 07 nov. au 29 mars 2020 du lun au ven de 13h à 16h et le weekend de 11h à 16h30. Fermé du 30 au 31 mars, le 25 déc., et le 01 janv..

Fermé en cas de neige ou de verglas.
Fermé le week-end du carnaval à La Roche.

Tarifs 2019

Par Personne : De 5.50 à 6.50€

Prix par enfant : ddd jusque 3.50€

Offre spéciale

Réductions "Cadeaux de vacances" 2019-2020

Sur présentation de la carte « Cadeaux de Vacances » 2019-2020, vous bénéficierez de la réduction suivante : entrée adulte au prix de 5€ à 6€ (à la place de 5,50€ à 6,50€) et entrée enfant au prix de 3€ à 4€ (à la place de 3,50€ à 4,50€). Sauf WE historique.

Pour savoir comment vous procurer cette carte et bénéficier de réductions dans plus de 60 attractions à partir d'avril 2019, consultez la page suivante : "Opération Cadeaux de Vacances"

Agenda

Les Cochonnailles au Château

Après la montée au château à lueur des fllambeaux, vous pourrez déguster un purnalet, alcool local, offert par le prince carnaval. Le menu sera composé d'une grosse soupe ardennaise, d'assortiments de saucisses, de boudins et de côtes de porc. Le tout sous l'ambiance musicale du Cheese cake band.
Le château sera plongé dans une ambiance médiévale au rythme des troubadours et en compagnie des cracheurs de feu.


Bars, braseros, musique et du cochon ... tout est réuni ! De 19h à 02h - Age minimum : 15 ans

Horaires

Le 29 févr. le sam de 19h à 2h