Le parc archéologique livre les restes d'un ensemble gallo-romain. Quelques pièces célèbres exposées au Musée archéologique d'Arlon ont été découvertes sur ce site dont la stèle du maître d'école ou encore un ensemble équestre provenant d'une colonne au Dieu-Cavalier. Après la disparition de la civilisation gallo-romaine, l'endroit est réutilisé par une famille mérovingienne. Vers le VIIe siècle, le bâtiment privé devient église paroissiale de la ville, dédiée aux saints Marc et Martin. Elle subsista jusqu'en 1558, quant au cimetière, il fut désaffecté en 1853.