Ce monument fut inauguré en 1947 à la mémoire de 4 habitants de Bourcy exécutés en décembre 1944 par des Français engagés dans la Gestapo allemande.