Avant le château de Bouillon, la colline de Beaumont comptait déjà une place-forte, la Ramonette, sorte de tour de guet gallo-romaine. Cette butte de 9 mètres de diamètre surplombe la vallée et est entourée de fossés taillés dans la roche et protégée d'un rempart annulaire d'une quarantaine de mètres de diamètre.
Son exploitation remonte aux Celtes mais au XIe siècle, ce poste de surveillance appartenait déjà au duc de Lotharingie, Gozelon Ier. Avant lui, les propriétaires étaient la famille Ardenne-Verdun qui exploitait aussi le Château-le-Duc, propriété de 2 ha entourée de murailles en bordure ouest de la forêt de Menuchenet. La tour se présente au bord d'un à-pic dominant le château fort et la ville de Bouillon. C'était une fortification de type classique, appelée une « Motte », peu courante dans la région. Une tour hexagonale en bois occupait le sommet de l'ouvrage, sa base était en pierre.
Vers la fin du XIème siècle, par manque d'eau ou par stratégie, ce site est négligé au profit d'une roche plus imposante, moins prenable et possédant une réserve naturelle d'eau, le futur château fort de Bouillon.

Accès : à pied par la promenade balisée n°10

Lire plus...