Seule subsiste une stèle inaugurée en 1971 par les autorités militaires françaises. Elle commémore l'endroit où se trouvait le grand cimetière militaire du Ménil.
Seule subsiste une stèle inaugurée en 1971 par les autorités militaires françaises. Elle commémore l'endroit où se trouvait le grand cimetière du Ménil construit à l'initiative des Allemands après la bataille des Frontières du 22 août 1914. On y inhuma les soldats français de la 3e Division d'Infanterie Coloniale autour de l'antique cimetière du Mesnil (aujourd'hui disparu). Le général français Raffenel y était enterré. Général de la 3e D.I.C, il est tué lors du combat de Rossignol, le 22 août 1914.

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite