La Fagne des Anomalies est une zone protégée en vue de la conservation des espèces animales et végétales.
Protection d'une zone tourbeuse de grand intérêt écologique et biologique. Seule la partie en amont de la Nationale 89, propriété communale de Libramont-Chevigny, bénéficie d'un statut de protection sous la forme d'une réserve naturelle domaniale (22,46 ha).

Cette fagne nichée dans une petite vallée perdue au nord de Libramont est peu connue mais n'en recèle pas moins une intéressante mosaïque de groupements végétaux ainsi que plusieurs trésors botaniques. On y rencontre principalement une tourbière partiellement boisée, des bas-marais riches en linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), un important groupement à narthécie (Narthecium ossifragum) et une association pionnière de tourbe nue, exceptionnelle en Wallonie, avec le rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia) et surtout le rhynchospore blanc (Rhynchospora alba), plante en situation critique au niveau régional mais assez abondante sur le site. La fagne accueille également une faune spécialisée dont une remarquable population d'orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens). Des travaux de restauration des zones tourbeuses ont été effectués récemment dans le cadre du LIFE Lomme (2010-2015), à l'origine de la création d'une réserve naturelle domaniale couvrant 22,5 ha.