Classement

L'ancien Palais de Justice est aujourd'hui converti en un lieu culturel et de prestige de la Ville d'Arlon. Ce patrimoine de l'époque romantique, de style néogothique a été inauguré à l'occasion de la joyeuse entrée de Léopold II à Arlon. Le bâtiment est depuis peu, un splendide écrin pour des expositions temporaires remarquables.
De style néogothique, ce bâtiment est élevé selon les plans de l'architecte arlonais Jamot et côtoie des architectures néoclassiques, comme le palais provincial tout proche. Il est composé d'un corps principal à trois niveaux et deux ailes plus basses. L'accès se fait par un perron à double volée qui mène à trois portes en arc-brisé. A remarquer, les armoiries sculptées des dix principales villes de la province qui ont été taillées dans la pierre, entre le premier et le deuxième étage. Des congrès internationaux de la langue française, des cours d'assises importantes se sont déroulées dans cet édifice exceptionnel.

En 1908, un Congrès international de langue française s'est tenu, au palais, du 20 au 23 septembre 1908. De nombreux congressistes participent aux travaux des trois principales sections. Une section littéraire sera présidée par le poète Émile Verhaeren. Une autre section, sera consacrée à la propagande et la dernière, à la pédagogie. La section de propagande ouvre sa séance par la lecture du rapport de Julien Delaite, président de la Ligue wallonne, qui émettait le voeu de voir la langue française rester l'unique lien d'échange entre « les deux races qui constituent notre nationalité ».Ce congrès d'Arlon fut l'occasion pour les militants wallons, de réunir des francophones du monde entier et de promouvoir la langue française dans cette ville frontalière.Freddy Joris & Frédéric Marchesani, avril 2009http://connaitrelawallonie.wallonie.be/fr

Lire plus...

Accueil fr

Equipements

Parking

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Restrictions

Animaux non-admis