Cette galerie expose uniquement des peintres professionnels. Elle occupe un ancien immeuble industriel reconverti, au cœur de la ville. Elle est située sur une place où se dresse un kiosque de musique construit en 1914.
La programmation de cette galerie privilégie la peinture actuelle et la production belge du 20e siècle. Elle défend des peintres que l'association définit comme peintre peintre, c'est-à-dire, un l'artiste qui se débat avec la toile dans un corps à corps physique.
Cette galerie récemment aménagée permet de recevoir, si nécessaire, des expositions collectives. Elle aime aussi faire redécouvrir des artistes oubliés.

Agenda

Exposition : "Portraits, autoportraits, autres portraits à l’ère 4.0"

On semble admettre aujourd’hui que l’Intelligence Artificielle (IA) peut créer des œuvres d’art. Cela soulève pourtant de nombreuses questions sans réponse. La Galerie du Comble a, elle, décidé de continuer à défendre les artistes humains. Elle en a invité onze à participer à une expo collective sur le thème du portrait. Le portrait a en effet été le genre pictural choisi par les promoteurs de l’IA pour réaliser des coups médiatiques. L’exposition a pour but de montrer que les ressources artistiques de l’intelligence humaine sont tellement vastes qu’il n’est pas nécessaire de lui substituer l’intelligence artificielle. Exceptionnellement, M. Benoît Piedboeuf, Président du Centre d’Art contemporain du Luxembourg belge, prononcera le discours du vernissage. Il a reçu carte blanche.

Horaires

Du 14 sept. au 06 oct.