Située entre Anloy et Glaireuse, le long de la Lesse, cette roche est également dénommée « Cuisine des Nutons » à cause d'une grande pierre couverte de petits évidements circulaires qui auraient servi d'assiettes à ces nains du légendaire ardennais.
Un jour, une femme d'Anloy se rendit au Trou des Nutons pour soigner un nain tombé malade. Pour la récompenser de son dévouement, le nuton lui prit son tablier et y fourra quelque chose en lui recommandant bien de ne pas l'ouvrir avant d'être rentrée chez elle. Mais, en chemin, elle déplia le tablier et vit une multitude de flocons d'avoine s'envoler avec le vent. Pensant que c'était une bien maigre obole qui lui échappait, la femme continua son chemin. Mais, de retour à sa maison, elle remarqua qu'une pièce d'or était accrochée à son tablier. Espérant que les autres flocons d'avoine s'étaient eux aussi transformés en or, elle retourna à l'endroit où elle les avait perdus. Malheureusement, elle ne trouva rien et se repentit longtemps de sa curiosité.
(Source texte : Jean-Luc Duvivier de Fortemps / Maison du Tourisme du Pays de la Haute-Lesse).

Remarque: Accès difficile.