A l'est du village de Libin, non loin des Troufferies d'Ochamps, un rocher solitaire occupe le bois de Contranhé. Debout au milieu d'un vaste éboulis, on le croirait jailli du sol par une pression formidable.


Selon la tradition, cette roche - véritable curiosité géologique - était autrefois habitée par les nutons. Des hommes de Libin, qui n'avaient pas froid aux yeux, décidèrent une nuit d'en capturer un. Ils se cachèrent près du rocher et lorsqu'un nuton se hasarda hors du trou, ils fondirent sur lui. Le nain était fort, et ses adversaires, malgré leur nombre, eurent bien du mal à le maîtriser. De retour au village, ils enfermèrent le nabot dans la brassine d'une ferme. Mais le lendemain, quelle ne fut pas leur surprise de constater que le nuton avait filé par une fenêtre, les barreaux de celle-ci n'ayant pu résister à sa force herculéenne.

(Source texte : Jean-Luc Duvivier de Fortemps / Maison du Tourisme du Pays de la Haute-Lesse).