Classement

Elle fait partie intégrante de la réserve naturelle domaniale du Plateau des Tailles et couvre 71,33 ha. Il s'agit là d'une remarquable tourbière, un des derniers exemples de tourbière haute non exploitée de la région. Située sur la commune de Samrée (La Roche-en-Ardenne), la Fange aux Mochettes s'assèche lentement notamment à cause des plantations d'épicéas en périphérie.
Ce site est une pure merveille pour les amoureux de la nature tant la flore et la faune sont typiques de ce genre de milieux. Armez-vous de votre appareil-photo et de votre patience pour réaliser des clichés de toute beauté mais attention, la circulation sur le site est réglementée.
A noter qu'au cœur de cette réserve naturelle se trouve la « Ferme de l'Alu » avec son infrastructure d'hébergement de qualité.

Au cœur de la Réserve naturelle de la Fange aux Mochettes (espace remarquable tant au niveau naturel qu'au niveau historique), se trouve la ferme de l'Alu (infrastructure d'hébergement de qualité) entourée d'immenses champs de culture de sapins de Noël. Le plus souvent, depuis 150 ans, notre sapin de Noël c'est l'épicéa. Ses cônes retombants, repas des écureuils, servaient à l'occasion de baromètre d'appoint aux enfants… ouverts, le beau temps est présent, fermés… c'est donc qu'il va pleuvoir. Des trois résineux les plus présents sur le territoire du Pays d'Houffalize – La Roche-en-Ardenne, seul le mélèze à les aiguilles caduques groupées en petites touffes. Il se pare de jaune d'or éclatant au soleil de l'arrière-saison. Ses cônes ronds, groupés le long des rameaux font le régal des roitelets et des mésanges noires et huppées. Quant au douglas, américain des montagnes de l'Ouest, c'est un peu par hasard que quelques graines plantées à la fin de la première guerre mondiale révélèrent sa présence dans nos Ardennes. Depuis lors, quelques adeptes lui réservent leurs parcelles et utilisent son bois plus coloré et plus dur que les deux autres.(Source : Maison du tourisme d'Houffalize-La Roche)

Lire plus...