Classement

L'imposante tour carrée de 26 mètres de haut, fut bâtie vers l'an 1100, la nef quand à elle fut reconstruite en 1712. Les armoiries représentant les saumons de Salm au-dessus de la porte d'entrée furent martelées et rendues presque indéchiffrables par les révolutionnaires français à la fin du XVIIIe siècle. La galerie extérieure est soutenue par trois poutres ornées de figures grimaçantes. C'est du haut de cette galerie que les reliques ramenées des croisades étaient présentées aux pèlerins. A l'intérieur, le mobilier baroque en chêne est l'œuvre du sculpteur Jean-Georges Scholtus de Bastogne. La chaire de vérité est ornée des figures des quatre évangélistes et l'abat-voix est surmonté d'une statuette de Saint Michel terrassant le démon. Un incendie détruisit partiellement l'église en 1954. En 1955, la restauration fut confiée à l'architecte Maurice Robert de Gouvy et l'ensemble fut recouvert d'une polychromie remarquable sous la direction de l'artiste peintre Louis-Marie Londot de Namur. Le cimetière qui entoure l'église renferme des tombes dont certaines remontent à 1638.

Activité individuelle

Découverte de l'Eglise Saint-Pierre de Beho

Services

Visite libre

Horaires

Tous les jours de 14h à 19h et de 9h à 12h