Chapelle classée patrimoine de Wallonie en 2017
L'une des 4 chapelles construites pendant la guerre pour remercier la Vierge de la préservation de la ville des bombardements. Ces chapelles témoignent de l'architecture moderniste wallonne. Architectes: Roger Bastin et Jacques Dupuis
Elles sont situées aux quatre points cardinaux de Bertrix.

A l’OUEST : « Notre-Dame de Grâce » (Renaumont), 1950

Architectes : R. Bastin et J. Dupuis. En asymétrie avec les abords, le bâti, très simple, à l’extrémité de la rue de Renaumont (route d’Auby), épouse la forme d’un cul de four (ou d’un fer à cheval). Par contre, l’intérieur apparaît plus sophistiqué, plus précieux.
Le plafond composé de solives de couleur bleu pâle et blanc, prolonge la verticalité des éléments de la grille de fer forgé, encadrant un autel de schiste gris-bleu.
Dans le fond, un œil de bœuf permet au soleil couchant d’éclairer par l’arrière la statue de la Vierge, en cuivre battu, créée par J. Dupuis, réalisée par les sculpteurs G. Boulamont et Z. Busine avec l’aide de Y. Deladrier, batteur de cuivre à Dour.
Notre-Dame « de toute grâce » donne sur l’Occident, symbolique de la pluie et de la fertilité.
Bénédiction : 1950.


Source: Jean Renson /S.I. de Bertrix

Conseils pour une visite enrichissanteLa promenade peut se faire dans un sens logique (N.E.S.O) ou chronologique (Foi, Grâce, Charité et Espérance)Le visiteur aura intérêt à comparer une à une les chapelles dans leurs différentes composantes : toit, autel, inscription, ouverture, murs, angles, grille, décoration, le rapport avec l’environnement, sans hésiter à en faire le tour pour en apprécier toutes les perspectives et toutes les subtilités. Il en découvrira ainsi l’unité dans la diversité.Jean RENSON

Lire plus...