Cette chapelle, sise rue Saint-Antoine, fut construite en 1657 et restaurée en 1938. Les statues en bois polychrome et un tableau attribué à Frère Abraham Gilson, peintre prolifique de l'abbaye d'Orval (XVIIIe siècle) qui se trouvaient à l'intérieur ont été déposées au Musée Gaumais à Virton par mesure de sécurité.
Cette chapelle est surmontée d'un clocher et la porte d'entrée est protégée par un petit toit en pente vers l'avant. Au-dessus de ce porche, un "oeil-de-boeuf" avec un "s" de pierre le partageant, une petite niche avec une statuette de Vierge, et, surmontant la niche, une pierre incrustée et gravée où l'on peut lire la date de 1675.
La construction remonterait donc à l'an 1675 et serait le fait, dit la légende, d'un dénommé Robert d'Etalle qui avait échappé à un grand danger et s'était engagé à construire une chapelle.
En 1807, elle fut vendue par Pierre Reicht, notaire d'Arlon qui l'avait achetée le 15 vendémiaire An IV (8/10/1800) aux occupants français, à G-J Verniolle et à J-B Denamier. Son dernier propriétaire fut le notaire Bernauda qui la légua à la fabrique d'église d'Etalle, le 13/08/1940, après avoir fait de grosses réparations extérieures (1938).

(source texte : www.etalle.be)