Ce monument est érigé, en 1952, en l'honneur des soldats de Rossignol morts durant les deux guerres et des Chasseurs Ardennais. Le Première Guerre mondiale a fait de Rossignol un village martyr...
Environ 4 000 soldats allemands et français tués lors du combat du 22 août 1914, plus de 100 habitants fusillés, de nombreuses maisons incendiées... Lors du deuxième conflit mondial, Rossignol sera épargné.
Après la Grande Guerre, la Belgique connait un mouvement commémoratif d'une grande ampleur : Rossignol se couvre de monuments en l'honneur de ses victimes. Souvent les noms des victimes de la Deuxième Guerre ont été simplement gravés sur les monuments de 1914-1918. Rossignol a néanmoins besoin d'un nouveau monument car il n'y avait pas de monument pour accueillir les noms des soldats tombés au champ d'honneur lors des deux conflits, ni pour reconnaître la bravoure des Chasseurs Ardennais.

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite