Cette plaque commémorative date de 1947, elle est dédiée aux 122 habitants de Rossignol, Breuvanne, Saint-Vincent et Tellancourt fusillés à Arlon, le 26 août 1914, par l'armée allemande.
Après la Première Guerre mondiale, les autorités allemandes ne reconnaissent pas les fusillades, les incendies et autres atrocités perpétrés par leur armée lors de l'invasion de 1914. La seconde invasion de la Belgique, en mai 1940, réveille la mémoire de 1914. Les dirigeants nazis prennent soin d'éviter toute répétition, on ne connaîtra pas de nouvelles atrocités allemandes mais les monuments les plus provocateurs dédiés aux victimes des atrocités de 1914 sont détruits.
Cette plaque, apposée sur la façade de l'ancienne maison communale, remplace une plus ancienne érigée dans l'entre-deux-guerres et enlevée par les Allemands, en 1943.

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite