Ernest Psichari est un jeune écrivain français tué lors de la bataille des Frontières qui oppose les Français et les Allemands, en 1914. Ce monument est érigé non loin de l'endroit où il serait tombé. Sa tombe se trouve aujourd'hui au cimetière de l'Orée de la Forêt, à Rossignol.

Ernest Psichari est né dans une famille de grands intellectuels français. Engagé très jeune dans l'armée, il participe aux expéditions coloniales au Tchad et en Mauritanie. Il écrit quatre romans. Le second, l'Appel des armes, remporte beaucoup de succès, il y développe un nationalisme belliqueux. Ses deux derniers romans sont influencés par le catholicisme. Peu de temps avant la guerre, il envisageait de devenir dominicain.
Mort dans les premiers jours de la Grande Guerre, il devient un mythe considéré par les uns comme un martyr chrétien et par les autres comme un soldat exemplaire. Pourtant, Psichari resta une personne indécise, oscillant entre plusieurs courants de pensée. Rossignol devient, alors, un lieu de pèlerinage pour les milieux catholiques et militaires et ce monument lui est dédié.

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite