Vestiges romains et chef-lieu provincial
Chef-lieu de la province de Luxembourg, important centre commercial, administratif et scolaire, Arlon se trouve à proximité de la frontière grand-ducale. Très marquée par l'époque romaine, Arlon est de plus l'une des plus vieilles villes de Belgique.

Deux mille ans d'histoire ont légué à Arlon un patrimoine prestigieux, parfois méconnu.

Ses origines romaines sont mises en valeur au Musée archéologique. Son histoire mouvementée et passionnante, son folklore, sa nature vallonnée et propice aux randonnées sont autant de facettes d'Arlon qu'il faut découvrir. Tout y est réuni pour un moment de détente en famille, des découvertes culturelles, ou pour se ressourcer au coeur de la nature.

Le centre ville étonne par son dynamisme, ses commerces, ses animations et ses nombreux restaurants font la réputation gastronomique de la ville. Laissez-vous charmer par le vieux quartier Saint-Donat, la place Léopold, l'église Saint-Martin ou par les petits trésors architecturaux nichés au coeur des villages d'Arlon. La Semois y prend sa source.

Arlon est un bourg celtique colonisé et enrichi par les Romains, puis fortifié au IIIe siècle. Une tour romaine, unique vestige de cette enceinte, est encore visible dans le sous-sol de la grand-place. On ne peut ignorer non plus les vestiges d'un établissement thermal du Ier siècle dont l'accès est libre. Plusieurs autres monuments célèbres découverts à cet endroit son visibles au Musée Archéologique Luxembourgeois.

La butte de la "Knipchen" domine la ville à 450 m d'altitude et offre un panorama sur trois pays. Au Moyen Age s'y trouvait un château rasé en 1558 par les troupes du Duc de Guise. Les Pères Capucins y érigèrent un couvent en 1626. Celui-ci fut fortifié sous Louis XIV selon les plans de Vauban et devint église Saint-Donat en 1807. Un petit carillon y joue "l'air d'Arlon" toutes les demi-heures.

Au pied de Saint-Donat, on peut voir le buste de la reine Elisabeth sur le square qui porte son nom. Tout proches également "l'Appel de la Forêt", oeuvre du sculpteur Jean-Marie Gaspar (voir le Musée Gaspar) et le monument Patton.

Lors de sa désignation comme chef-lieu de province en 1839, la place Léopold et le parc furent édifiés à cheval sur les anciennes fondations de la ville. Face à l'église Saint-Martin, construite selon les désirs de Léopold Ier en style ogival de la fin du XIIIe, se trouve le square Albert Ier dominé par la statue du roi chevalier. Rue des Déportés, l'église du Sacré-Cœur a été construite par les Jésuites en style néo-roman rhénan.

Arlon possède aussi la plus ancienne synagogue de Belgique (1863).

25 stèles historiques en bronze habillent les lieux remarquables d'Arlon, tant en ville qu'aux alentours, comme à Sterpenich ou Clairefontaine. Ces écus historiques racontent en résumé l'histoire de la cité.